produits : TG4001

TG4001

TG4001 est un vaccin thérapeutique

conçu pour exprimer des antigènes du virus HPV-16 (virus du papillome humain de type 16)

  • Vaccin thérapeutique
  • Phase II
  • Cancers HPV-positifs
  • Mécanisme d’action video

Il est développé dans les carcinomes HPV-positifs (cancers anogénitaux).

HPV et Cancer

Il est maintenant reconnu que l’infection par le virus HPV-16 participe au développement d’une proportion significative de cancers, y compris certains cancers anogénitaux.

TG4001 et cancers HPV-positifs

Dans un essai portant sur des lésions induites par une infection par le HPV (CIN 2/3), TG4001 a montré une bonne sécurité, une élimination (clairance) du virus HPV significative et des résultats d’efficacité prometteurs (Harper et al., Gynecologic Oncology, 2019).

Accord de collaboration

Collaboration clinique avec l’alliance de Merck KGaA et Pfizer pour l’essai de Phase II. Pfizer Merk KGaA

Activité clinique prometteuse dans l’essai de Phase Ib/II présentée au SITC 2020 (cancers HPV-positifs)

Maud Brandely et Christophe Le Tourneau commentent les résultats

Les éléments clés de l’essai de Phase Ib/II sont les suivants : • ­La combinaison de TG4001 et avelumab montre une activité clinique antitumorale prononcée (taux de réponse de 23,5 %) chez des patients précédemment traités pour des cancers récidivants et/ou métastatiques liés au HPV. • ­La présence de métastases hépatiques a un impact notable sur les résultats cliniques en termes de taux de réponse et de survie sans progression. Chez les patients sans métastases hépatiques, un taux de réponse de 34,8 % et une survie sans progression de 5,6 mois ont été atteints. • ­Le traitement induit une réponse immunitaire des cellules T spécifiques au HPV. Il est associé à l’augmentation des infiltrats lymphocytaires au sein de la tumeur, et à l’augmentation de l’expression de gènes associés à l’activation du système immunitaire. • Les résultats confirment la bonne tolérance de la combinaison de TG4001 avec un inhibiteur de point de contrôle immunitaire. • Cette combinaison thérapeutique induit le « réchauffement » du micro-environnement tumoral. • Le suivi des patients se poursuit. • Transgene poursuit le développement clinique de TG4001 dans une étude de Phase II, randomisée et contrôlée.

 

Essai clinique

À ce jour, aucun traitement spécifique des cancers HPV-positifs n’est autorisé. Les traitements actuels comprennent la résection chirurgicale associée à la radiothérapie, à la radio-chimiothérapie, et/ou aux inhibiteurs de points de contrôle immunitaires (ICI). Toutefois, de meilleures options thérapeutiques sont nécessaires, en particulier pour les stades avancés et métastatiques des cancers associés au HPV. La combinaison de l’immunothérapie avec des ICIs pourrait devenir une option thérapeutique prometteuse en réponse à cet important besoin médical.

Indication Phase clinique    
Cancers anogénitaux HPV-positifs Phase II TG4001 + avelumab Plus d’informations

Transgene sa
400 Boulevard Gonthier d’Andernach - Parc d'Innovation - CS80166
67405 Illkirch Graffenstaden Cedex - France |
Tel. : + 33 (0) 3 88 27 91 00 - Fax. : + 33 (0) 3 88 27 91 11

 

© 2018 Transgene - All rights reserved
Mentions légales - Crédits